Nicolas Guguen - piano, orgue et violon

Les Dimanches Musicaux

 

Date: 21 January 2018 15:00

Place: American Cathedral in Paris  |  City: Paris, France

Nicolas Guguen, violon, piano et orgue ; Kamil Tchalaev, violon : Lucile Perrin violoncelle ; Natalia Dijourpiano,

Œuvres de Mozart, Bach et Pachelbel ( voir programme en détail )

Né de parents musiciens(artistes lyriques), Nicolas Guguen est très tôt baigné dans la musique: il assiste à son premier opéra à l'age de 18 mois! Montrant un vif intérêt pour cet art, son père l'initie dès l'age de 3 ans au piano,

instrument qu'il étudie désormais avec le pianiste et Chef d'orchestre Olivier Cangelosi.

Attiré également par le violon, il prend ses premier cours à l'age de 4 ans auprès de Balint Perjesi, avant de poursuivre ses études avec le violoniste et compositeur Kamil Tchalaev.

A l'age de 6 ans, il intègre le chœur d'enfants (children choir) de la Cathédrale américaine de Paris, sous la direction de Zach Ullery.
C'est dans ce cadre qu'il rencontre l'organiste titulaire Andrew Dewar qui devient son professeur d'orgue.

Nicolas Guguen a déjà donné de nombreux concerts: notamment dans des résidences pour personnes agées(Ehpad Anselme Payen, ORPEA Saint-Jacques), Centre Culturel ukrainien, des concerts au profit de la Fondation Jeannine Manuel,
ainsi qu'au "Great Tree" à Ramsgate(Angleterre).

A quelques jours de fêter ses 10 ans, il célèbre cet évènement en donnant ce concert dans le cadre des dimanches musicaux organisés par LAGV.

Issu d'une dynastie des musiciens, Kamil Tchalaev naît à Moscou en 1962. À 4 ans, Yakov Kaploun (1907-1985), compositeur, chef d'orchestre et violoniste, lauréat du Premier concours des solistes instrumentistes en 1933, initie son petit-fils au violon et aux fondamentaux de la musique ; leur coopération se poursuivra 19 ans, jusqu'à la disparition du Maître.
En 1969 Kamil est admis en classe de violon à la prestigieuse Ecole Centrale de Musique auprès du Conservatoire Tchaikovsky à Moscou, d'abord chez le professeur Boris Bielenky. Cinq ans plus tard, un autre professeur insiste sur le changement de spécialité et Kamil devint contrebassiste. Ce bouleversement d'adolescence l'amène à élargir son horizon à la basse électrique, avec laquelle il participe en 1976 à la création mondiale du Requiem d'Alfred Schnittke à la Grande salle du Conservatoire. En 1980 il est second chef d'attaque des contrebasses l'orchestre des jeunes du Conservatoire de Moscou sous direction de L.Nikolaev. La même année, Kamil intègre de pied lever le groupe Rock-Atelier, dont un musicien meurt tragiquement. Le groupe se produit au Théâtre Lenkom et Kamil devient d'abord le bassiste, puis violoniste et chanteur titulaire. Participe activement à la création mondiale de l'Opéra Junon et Avos de Rybnikov/Voznessensky, tournée internationale en 1983 (Belgrad, Havana, Paris). En 1985 commence à s'intéresser au chant sacré, quitte Lenkom, devient chef de choeur dans diverses églises orthodoxes de la capitale et région, tout en continuant de jouer la basse chez « Bravo » de Jeanna Agouzarova et « Voskressenie » de Alexei Romanov. Avec Gor Tchahal, ils fondent en 1986 le ThéâtrePost qui devient une référence du non-conformisme moscovite. En 1987 Anatoli Vassiliev l'invite à rejoindre son Ecole d'Art Dramatique, juste fondée, en qualité de compositeur et performer. Cette coopération se poursuivra à Avignon en 1988, à la Comédie Française en 1992 et 2002, à l'ENSATT en 2005 et au Théâtre de l'Odéon en 2007 (musiques originales, interprétations sur scène, enseignements).
En été 1989, Kamil Tchalaev quitte Moscou pour se produire en Finlande puis vient en France. En automne, il est admis à l'Institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge (93, rue de Crimée, 75019 Paris), étudie et pratique le chant sacré avec le professeur Nicolas Ossorguine. En 1991, il intègre la Faculté libre de théologie protestante où il assiste aux séminaires de Paul Ricoeur. En 1993, Kamil rencontre le compositeur Luciano Berio, et chante sa Sequenza 3 ; en 1994-1995 étudie la musique électronique à l'IRCAM ; tout cela l'amène à intégrer le Choeur de chambre accentus et l'ensemble de musique contemporaine Axe 21, avec lesquels la coopération se poursuivra intensément, se terminant par la fonction du chef de chant et conseiller musical dans la production du CD Vêpres et Liturgie de Serge Rakhmaninoff, éd. Naïve, en 2010. En 1996-1997, Kamil étudie à l'EPHE, section Sciences religieuses, où il rencontre le cinéaste Jean Rouche, qui devient son Maître en anthropologie filmique. 1996-2001 il participe aux Festivals d'Assos en Asie mineure turque, commence à travailler avec les enfants et à filmer les performances.
Parallèlement, il exerce la fonction de chef de choeur adjoint pour le chant sacré orthodoxe russe (Patriarcat oecuménique en Europe occidentale) puis hébraïque
(Consistoire central de Paris).

En 1999, en coopération avec la chorégraphe Sabine Jamet et autres amis artistes, il fonde l'Ecole Sauvage, oeuvrant au sein de l'association Nouvelle Académie Libre fondée quant à elle, en 1992 à Paris. Assemble une collection d'instruments de musique, utilisée d'abord dans les travaux d'éducation avec les enfants du Val Fourré, banlieue de Mantes-la-Jolie. Actuellement la collection compte plus de 350 instruments ethniques et classiques et se produit publiquement sous la dénomination
de « Musée tactile ». La pratique avec les enfants socialement inadaptés conduit les artistes en Ukraine en 2004, où l'Ecole Sauvage NALi réalise jusqu'à 2012 une douzaine de cessions créatrices et éducatives, d'abord au centre d'accueil des adolescents sans abris « Way Home », ensuite à la « Maison de l'Ange », Centre de la réhabilitation des enfants infirmes moteur cérébraux, géré par la Fondation Futurum, fondé et dirigée par Boris Litvak (1930-2014), à Odessa, dont Kamil et Sabine
reçoivent en 2006 la décoration honorifique.
En 2009, « grâce » à la main gauche cassée lors d'un accident, Kamil reprend la pratique intensive du violon, au départ dans les buts de rééducation. En 2012, l'Ecole Sauvage NALi poursuit activement son action en France, Kamil Tchalaev publie son livre « Parlons lak » chez les éditions L'Harmattan, et reçoit en 2013 la médaille vermeil de la ville de Paris pour son action de la démocratisation de la culture. À la capitale, l'École se spécialise en formation de jeunes élèves musiciens, sans ou avec l'infirmité moteur cérébrale et des troubles autistiques.
Son activité concertante s'articule tout d'abord autour des musiques du répertoire de chambre, sonates pour clavier et violon, les sonates de J.S.Bach, G.F.Haendel, W.A.Mozart, L.van Beethoven, E.Grieg, J.Brahms, M.Ravel, S.Prokofiev, L.Janacek. Actuellement, son dernier programme soliste présente une série intégrale de l'oeuvre de J.S.Bach pour violon, trois Sonates et trois Partitas pour violon seul sans basse accompagnée (BWV 1001-1006), quelques Caprices de Niccolo Paganini. De nombreux concerts sont donnés en France, Israël, USA. Dans ces concerts, Kamil Tchalaev présente régulièrement ses propres compositions, écrites ou spontannées, conçues pour violon, piano ou les deux instruments ensemble,ainsi que pour son instrument inédit, Violik, dont il détient le brevet et les droits, fabriqué en coopération avec Laurent Zakowsky, un luthier orléanais.
Kamil Tchalaev, auteur de 64 opus dont une partie est éditée par Musik Fabrik Musik Publishing, joue une copie de Stradivarius Hellier 1679, réalisée à Crémone en 2009 par un brillant luthier moderne Vladimiro Cubanzi.

Lucile Perrin s'est d'abord formée au Conservatoire de Bordeaux avant d'étudier auprès de Philippe Müller. Elle obtient plusieurs Prix de violoncelle et de musique de chambre avant de partir à l'étranger continuer son apprentissage et s'ouvrir à la musique ancienne,tout d'abord en tant que leader de l'Orchestra Giovanile Italiana (Orchestre des jeunes d'Italie en 2001-
2002) au sein duquel elle fait aussi de la musique de chambre,notamment avec les futurs membres de Il Trio: Gilbert Imperial et Paolo Lambardi,trio avec lequel elle s'est régulièrement produite en concert entre 2002 et 2010 dans de nombreux festivals.
Elle rencontre ensuite Jérôme Pernoo,et se dirige vers Londres pour suivre son enseignement au Royal College of Music;elle y obtient un Bachelor with Honors en violoncelle moderne et violoncelle baroque,et ensuite un Master de Musique Ancienne à la Guildhall School.Elle est ensuite stagiaire auprès de l'Orchestre de l'Age des Lumières(Orchestra of the Age of Enlightenment) et bénéficie de multiples rencontres musicales enrichissantes(master class avec Anner Bysma,Pavlo Beznoluk,David Watkins).Elle se produit en concert en sonates et en duo.
Depuis 2007 elle joue dans plusieurs ensembles français:l'Ensemble Mattheus,l'Orchestre Les Siècles,l'Ensemble Palais Royal,mais aussi à l'étranger,notamment dans l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique et les English Baroque Soloists,deux
formations dirigées par Sir John-Eliot Gardiner. Elle s'intéresse aussi à la musique actuelle et joue régulièrement le Trio de Jérôme Ducros avec le Trio Impromptu ,formation de musique de chambre avec laquelle elle s'est produite aux festivals suivants : Musiques en Pays de Serres, Les Cordes aux vents ,Les Vacances de Monsieur Haydn,etc...
Ayant toujours soif de nouvelles expériences et découvertes, elle a poursuivi parallèlement à sa carrière professionnelle un nouveau cursus d'études à Weimar en Allemagne(Hochschule für Musik Franz Liszt) pour explorer plus en profondeur le rôle de continuiste et la musique pour violoncelle des périodes classique et romantique sur
instruments d'époque.

Natalia Dijour, piano:

1961 Née à Moscou, Russie

1979 1er prix de piano
de l'École Centrale de Musique
de Moscou

1985 1er prix de piano, 1er prix de clavecin, 1er prix de musique de
chambre, 1er prix d'accompagnement
du Conservatoire Tchaikovski de Moscou

1985-1992 Professeur de musique de
chambre à l'École Centrale de
Moscou
Divers concerts en Russie

1994 1er prix de clavecin, niveau
supérieur de ENMD de Bobigny

1995 1er prix de clavecin niveau supérieur au concours centralisé de la Ville de Paris

1994-1997 Participation au Festival de Musique Ancienne de Porto (récitals et conserts avec orchestre, musique de chambre )

Depuis 1998 professeur de piano au Conservatoire russe de Paris "Alexandre
Skriabine ". Divers concerts en France

Programme :

1ere partie: Piano

Sonate K.545 de W-A Mozart

   Allegro - Andante -  Rondo

 

2eme partie: violon

Double concerto pour violon  BWV 1043 de J-S Bach

  Vivace - Largo ma non troppo -Allegro

Violon 1 : Nicolas Guguen ; violon 2 : Kamil Tchalaev ; violoncelle : Lucile Perrin; piano: Natalia Dijour

 

3ème partie: Orgue

Invention n°1 J-S Bach BWV 772

Invention n°8 J-S Bach BWV 779

Menuet de la Partita n°1 de J-S Bach

Petit Prélude en Fa majeur BWV 927

Chaconne en Ré mineur de Pachelbel

 

Address
23 Avenue George V, 75008 Paris, France

 

 

Map


 

 

 

NOVEMBER 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
6
7
8
10
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
27
28
29
30

       LAGV Board of Directors

Nancy Brune, President
Jane Marion, Secretary
Bill Toynbee, Treasurer
Kate Thweatt, Sponsorship
George Conn, Website and LDM
Paul Howley, Hosted Events
Dennis Grove, Hosted Events, Gospel Dream
Cheryl Petit, Publicity
Christiane Clémencin, Member at large
Åsa Junesjô, Member at large
Adam Alexander, Member at large
Nancy Janin, Member at large
Zach Ullery,  Ex Officio
Andrew Dewar, Ex Officio