Concert Lecture - Cécile Côte et Martine Vialatte

Les dimanches musicaux

 

Date: 15 octobre 2017 15:00

Lieu: American Cathedral in Paris  |  Ville: Paris, France

Cécile Côte, chanteuse; Martine Vialatte, piano. Musique française : Debussy, Poulenc, Satie, poèmes de Baudelaire (plus de détails)

 

Après avoir étudié le violoncelle moderne puis baroque au CNR de Boulogne Billancourt, Cécile CÔTE se forme au Conservatoire Supérieur de Paris (CNR) en cycle de formation professionnelle d'art baroque avec Michel Laplenie et Sophie Boulin puis auprès de Marie Claire COTTIN (ENM de l'Hay les Roses) avec qui elle obtient le DEM d'art lyrique.
Cécile enseigne la formation musicale et le chant choral au Conservatoire du 16° pendant dix ans, se consacre exclusivement au chant pendant une dizaine d'années et travaille avec Les Demoiselles de Saint-Cyr, Akadémia, Arsys. Elle se perfectionne dans le théâtre chanté avec la Compagnie Acta Fabula puis Le Chœur de Chambre de Namur et Carpe-Diem et se produit régulièrement en soliste ou en récital de musique de chambre.
Elle participe à divers enregistrements avec Soli-tutti, le Choeur de Chambre de Namur, Les Demoiselles de Saint Cyr, Sequenza 9.3, et en juillet 2005, elle est soliste dans le disque Carissimi de La Fenice (direction Jean Tubery)

Elle diversifie ses expériences en interprétant Lieschen dans Café Cantate (2000), un spectacle monté sur des musiques de Bach et Bernier, le rôle d'Alexis dans L'île de Tulipatan de J OFFENBACH (2003 et 2005)
En 2003 dans le film de Noémie LVOVSKY, elle chante dans Les sentiments avec Sequenza 9.3
En 2006, elle joue en alternance avec Françoise MASSET dans le spectacle Ma vie avec Mozart mis en scène par Christophe Lidon, adapté du roman d'Eric Emmanuel SCHMITT, au théâtre Montparnasse.
En janvier 2008, elle interprète le rôle de Lily Culotte dans un opéra de François Narboni Au bois Lacté au théâtre de Metz avec Soli tutti.
En 2012, elle interprète le rôle de Thérèse (voix violoncelle et danse) dans Givre avec la compagnie Théâtre du petit matin, dirigée par Michèle Bordier.
Elle joue régulièrement avec Acta Fabula dans des répertoires baroques en costume d'époque. Elle crée la musique de Je suis un arbre dans lequel elle joue du violoncelle, flute, percussion et chante.
Elle enseigne le chant pour les chœurs d'enfants du Philharmonique.Martine Vialatte entame ses études musicales à Nice dans la classe de Mme Delbert-Fevrier. Après avoir obtenu le grand prix de la ville de Nice sous la direction de Pierre Cochereau avec le concerto en sol de Maurice Ravel, elle poursuit ses études au Conservatoire National de Paris et obtient alors son premier prix de piano dans la classe de Gabriel Tacchino au Conservatoire National Supérieur de Paris ainsi qu' un premier prix de musique de chambre dans la classe de Jacques Parrenin.
Dans le même temps, on lui décerne le prix de la meilleure interprétation de Musique Française au Concours international de Cleveland ainsi que le prix de Musique de Chambre de Barcelone et le prix de l'UFAM en trio.
Elle aborde alors la musique française avec Gaby Casadesus, interprète le répertoire allemand à Londres avec Maria Curcio et la musique russe avec Constantin Bogino. Elle y ajoute les musiques orientales et en particulier, les Tablas de l'Inde du Nord.
Cette formation complète et multiple lui permet de s'ouvrir à toutes les musiques. Ses premières compositions sont le reflet de ces inspirations diverses.
Dans le même temps, elle entame un cycle de concerts sous la direction de chefs de renom: Michel Plasson, Laurence Foster, J.F. Kremer... ainsi que de de récitals de musique de chambre (sonates, trios quatuor, quintette) et se produit à l'étranger en Allemagne, au Japon ou au Moyen-Orient.
Parallèlement au répertoire classique traditionnel, elle entame un cycle de concerts de musique française du XXème siècle: Debussy, Abel Decaux, Ravel.,.. On la surnomme alors "Ondine" en référence à cette pièce de Ravel qu'elle interprète en virtuose.....
Tout naturellement, elle se tourne alors vers les compositeurs contemporains tels que Henri Dutilleux, Philippe Leroux, Claude Ballif, ou encore Joseph-François Kremer et produit l'intégrale de l'œuvre de François- Bernard Mache ainsi que celle de Tristan Murail. Elle enregistre les 18 études de Christophe Frionnet et interprète aujourd'hui une grande partie du répertoire pianistique de Jean-Pierre Armanet (Twins, The T, Suite Urbaine)..

Martine Vialatte entame ses études musicales à Nice dans la classe de Mme Delbert-Fevrier. Après avoir obtenu le grand prix de la ville de Nice sous la direction de Pierre Cochereau avec le concerto en sol de Maurice Ravel, elle poursuit ses études au Conservatoire National de Paris et obtient alors son premier prix de piano dans la classe de Gabriel Tacchino au Conservatoire National Supérieur de Paris ainsi qu' un premier prix de musique de chambre dans la classe de Jacques Parrenin.

Dans le même temps, on lui décerne le prix de la meilleure interprétation de Musique Française au Concours international de Cleveland ainsi que le prix de Musique de Chambre de Barcelone et le prix de l’UFAM en trio.
Elle aborde alors la musique française avec Gaby Casadesus, interprète le répertoire allemand à Londres avec Maria Curcio et la musique russe avec Constantin Bogino. Elle y ajoute les musiques orientales et en particulier, les Tablas de l’Inde du Nord.
Cette formation complète et multiple lui permet de s'ouvrir à toutes les musiques. Ses premières compositions sont le reflet de ces inspirations diverses.
Dans le même temps, elle entame un cycle de concerts sous la direction de chefs de renom: Michel Plasson, Laurence Foster, J.F. Kremer... ainsi que de de récitals de musique de chambre (sonates, trios quatuor, quintette) et se produit à l’étranger en Allemagne, au Japon ou au Moyen-Orient.
Parallèlement au répertoire classique traditionnel, elle entame un cycle de concerts de musique française du XXème siècle: Debussy, Abel Decaux, Ravel.,.. On la surnomme alors "Ondine" en référence à cette pièce de Ravel qu'elle interprète en virtuose.....
Tout naturellement, elle se tourne alors vers les compositeurs contemporains tels que Henri Dutilleux, Philippe Leroux, Claude Ballif, ou encore Joseph-François Kremer et produit l’intégrale de l’œuvre de François- Bernard Mache ainsi que celle de Tristan Murail. Elle enregistre les 18 études de Christophe Frionnet et interprète aujourd’hui une grande partie du répertoire pianistique de Jean-Pierre Armanet (Twins, The T, Suite Urbaine)..

 Programme (ci-bas vous trouverez une jolie affiche à télécharger)

12 preludes de Claude Debussy - piano seul

Mélodies de Francis Poulenc
     Cycle la courte paille (5 mélodies)
     Violon
     Les ponts de C

Eric Satie  - Les ludions

Claude Debussy - C'est l'extase langoureuse

Poème de Charles Baudelaire - "Harmonie du soir"

 

Adresse
23 Avenue George V, 75008 Paris, France

Télécharger

 

 

Google Maps


 

 

 

OCTOBRE 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
13
16
17
18
19
20
23
24
25
26
27
30
31

Conseil d'administration de LAGV

Nancy Brune, Présidente
Jane Marion, Secrétaire
Bill Toynbee, Trésorier
Kate Thweatt, Parrainage
George Conn, Site web et LDM
Paul Howley, Artistes et Groupes
Dennis Grove, Artistes et Groupes, Gospel Dream
Cheryl Petit, Publicité
Christiane Clémencin, Membre actif
Åsa Junesjô, Membre actif
Adam Alexander, Membre actif
Nancy Janin, Membre actif
Zach Ullery,  Ex Officio
Andrew Dewar,  Ex Officio