Trio : Piano, 2 violons

Les dimanches musicaux
TiorMichSarahJulie
Date: 26 septembre 2021 15:00

Michaël RIEDLER, Sarah JEGOU-SAGEMAN violons; Julie NGUYEN piano

(voir programme)

All who enter the cathedral for a concert must show a vaild COVID vaccination certificate. Please be prepared to show a valid COVID vaccination certificate for screening at the entrance.
Veuillez noter que toute personne qui pénètre la cathédrale pour un concert doit montrer un certificat officiel de vaccination contre le COVID.

Michaël Riedler étudie le violon au CRR de Paris dans la classe de Bertrand Cervera puis celle de Suzanne Gessner avant d’entrer au CNSMD de Paris dans la classe d'Olivier Charlier et de Joanna Matkowska où il obtient son master mention très bien à l’unanimité.

Michaël a l’occasion de jouer au sein d’orchestres et ensembles comme l’Orchestre de Paris, l’Ensemble Inter-contemporain ou l’Orchestre National d’Ile de France.

Passionné de musique de chambre, il effectue une formation en trio et obtient son prix de concertiste dans la classe d'Emmanuel Strosser. Le trio s’est produit à la Philharmonie de Paris ainsi qu'aux archives de Paris.

Il co-fonde par ailleurs le duo Riedler-Dollat, violon-orgue, afin de faire découvrir le répertoire contemporain ainsi que toutes les possibilités qu’engendre cette formation.

En fin 2020, il crée « l’Equinoxe » avec Noémie Prouille-Guézénec, altiste, et Adèle Théveneau, violoncelliste afin d’interpréter le riche répertoire du trio à cordes.

Michaël est primé dans de nombreux concours internationaux et se produit régulièrement en solo et en musique de chambre à Paris. Il est également invité à de nombreux festivals : Hohenstaufen en Allemagne, Saint Cézaire, «les musicales de l’Eure» en Normandie, les «Vacances de Monsieur Haydn» au cours duquel son interprétation de la Sonate de Fauré avec le pianiste Gaspard Thomas est qualifiée par la presse la Nouvelle République comme un «inépuisable flot de richesses sonore ».

Jeune violoniste prometteuse, Sarah Jégou-Sageman se forme à Paris, d’abord au CRR auprès de Larissa Kolos, puis au CNSM avec Boris Garlitsky et Philippe Graffin. Elle étudie également à l’académie Baremboin à Berlin avec Mihaela Martin.

À l’occasion de master-classes ou diverses formations de musique de chambre, Sarah reçoit également les conseils de musiciens comme Leonidas Kavakos, Philippe Hersant, Richard Schmoucler, Michel Michalakakos, ou Maria Belooussova.

Passionnée de littérature, elle a par ailleurs suivi une licence de lettres.

Sarah a obtenu plusieurs prix dans des concours français et internationaux: un prix spécial au concours Flame à Paris en 2013, le troisième prix au concours international Arthur Grumiaux en Belgique en février 2016, un prix d’honneur au concours Bellan et le deuxième prix du concours Ginette Neveu en 2017. Elle s’est produite en concert dans le cadre de festivals, comme les Automnales d’Intermezzo à Ville-la-Grand, ou le Cap Ferret Music Festival, notamment en duo avec Caroline Sageman.

En décembre 2016, elle se produit au théâtre de la criée à Marseille lors d’un concert anniversaire pour les 40 ans de Lyrinx, aux côtés des artistes du label. Invitée en sonate et en trio dans le cadre de la saison 2017–18 de Jeunes Talents à Paris, elle joue aussi cette même année en soliste à la Seine musicale à Boulogne lors du concert de clôture de l’académie Jaroussky. Avec l’Euyo (Orchestre européen des jeunes), Sarah se produit en août 2018 dans de prestigieuses salles du continent, comme le Royal Albert Hall de Londres ou le Concertgebouw d’Amsterdam. En mars 2018, elle est soliste avec l’orchestre régional de Normandie pour des concerts à Caen et à Vire. Elle joue également à la Fondation Louis Vuitton à Paris et au Victoria Hall à Genève en quatuor avec l’académie Seji Ozawa, et sous sa direction au festival de Matsumoto au japon.

Après avoir bénéficié pendant trois ans du prêt d’un violon qui fut celui d’Arthur Grumiaux, par la fondation Musique et vin au Clos Vougeot, Sarah Jégou-Sageman joue désormais sur un Vuillaume qui lui est prêté par le Fonds instrumental français.

Julie Nguyen est une pianiste au parcours musical classique mais nourri de ses origines vietnamiennes et d’une curiosité pour d’autres disciplines.

Attirée depuis son plus jeune âge par l’univers artistique, Julie Nguyen commence le piano à l’âge de 8 ans et intègre trois ans plus tard le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris dans la classe de Pierre Réach. Elle y obtient un DEM (Diplôme d’Etudes Musicales), un Prix de Perfectionnement de piano, ainsi qu’un DEM d’accompagnement au piano (classe d’Ariane Jacob et de Philippe Biros).

En parallèle, elle se perfectionne auprès de Mûza Rubackyté et Jean Fassina, et participe à de nombreux stages et masterclasses avec notamment Dang Thai Son, Edith Fischer, Konstantin Lifschitz et Bernard d’Ascoli.

Son intérêt pour les sciences la mène vers des études supérieures en école d’ingénieur à Polytech Sorbonne dont elle tire une expérience enrichissante. A la suite de l’obtention de son diplôme d’ingénieur en 2018, elle se consacre pleinement à sa passion pour la musique et entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Lyon dans les classes de Jérôme Granjon, Laurent Cabasso et Svetlana Eganian.

Lauréate de nombreux concours, elle gagne en 2017 le 1er Prix au Concours Jeunes Solistes Sorbonne Université et se produit en tant que soliste du Chœur et Orchestre Sorbonne Université dans la Fantaisie pour piano et orchestre de Claude Debussy au Grand Amphithéâtre de la Sorbonne.

En 2019, son attirance pour la pratique orchestrale l’a conduite à intégrer l’Orchestre Français des Jeunes (OFJ) en tant que pianiste dans le ballet Petrouchka d’Igor Stravinski. Cette précieuse expérience en orchestre lui a permis de se produire dans plusieurs grandes salles en France dont le Théâtre Impérial de Compiègne, l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand et la Philharmonie de Paris.

Par ailleurs, elle a déjà donné plusieurs récitals tant en France qu’au Vietnam et a participé aux festivals Un Violon sur le Sable à Royan et Pianos d’hier Talents d’aujourd’hui dans le Puy-de-Dôme. Elle jouera prochainement dans la saison 2020-2021 de Jeunes Talents à Paris.

Julie Nguyen est lauréate de la bourse Yamaha Music Fondation Europe 2020 et fait partie des Jeunes Talents de la promotion Beethoven de l’Académie Musicale Philippe Jaroussky.

Programme :

 HENRYK WIENIAWSKY: Scherzo-Tarantelle 

ALEXANDRE GLAZOUNOV : Méditation 

FRANZ LISZT : Rhapsodie 12 

DIMITRI CHOSTAKOVITCH : 5 pièces 

MORITZ MOSZKOWSKI : Suite en sol mineur opus 71 

 

 

Toutes les Dates


  • 26 septembre 2021 15:00

Conseil d'administration de LAGV

Nancy Brune, Présidente
Rhoderic Bannatyne, Trésorier
Maddy Cooper, Secrétaire
Kate Thweatt, Parrainage
George Conn, Site web et LDM
Paul Howley, Artistes et Groupes
Cheryl Petit, Publicité
Dennis Grove, Gospel Dream

Catherine Woodman, liste des hôtes des LDM
                         et Photographe officielle de LAGV
Christiane Clémencin, Membre actif
Åsa Junesjô, Membre actif
Nancy Janin, Membre actif
Zach Ullery,  Ex Officio
Andrew Dewar,  Ex Officio